Changer de vie

Changer de vie est une démarche personnelle qui peut prendre différentes formes et s’amorcer soit de manière progressive, soit rapidement se concrétiser.

Je pense qu’il est souvent préférable d’entreprendre cette transformation par étape et de réaliser ces changements de manière agréable. Comme nous allons le voir, le changement est un processus indispensable permettant à un individu de remettre en question ses acquis et d’appréhender de nouvelles opportunités pour sa vie.

Dans cet article, je vous donne quelques conseils pour changer de vie et faire en sorte que votre existence corresponde le mieux à vos aspirations personnelles.

Que vous ayez 30,40 ou 50 ans, vous verrez qu’il est possible de changer de vie, quelque soit votre age.

Comment changer de vie ?

Voilà bien une question que vous vous êtes certainement déjà posée à un moment donné de votre vie. Notre inconscient est ainsi fait et ne pas y penser serait un acte contre nature. Qu’importe la qualité de notre vie, il est important que nous cherchions toujours à devenir une meilleure personne ou à améliorer notre situation.

Cependant, croire et adhérer au poids de la fatalité serait une erreur : Il vaut mieux croire en sa capacité d’adaptation et de changement, quand c’est nécessaire.

Au cours de mes années de coaching en changement de vie, je vois de plus en plus de personnes prendre conscience de leur potentiel d’épanouissement. Elles veulent repousser les limites et vivre de nouvelles expériences jusqu’au bout de leur existence.

A tout âge, c’est possible !

Changer de vie à 30 ans

30 ans est l’âge de la maturité mais c’est encore une période pleine d’entrain et d’énergie créatrice. C’est à 30 ans qu’il est possible de poser des bases solides et saines qui vous permettront de réaliser tous vos rêves dans le futur.

C’est pourquoi il est primordial de vous poser les bonnes questions en redéfinissant vos propriétés et en regardant droit devant vous. Changer de vie à 30 ans est possible si vous vous en donnez les moyens, et c’est le moment idéal pour entreprendre des changements et revoir ses priorités.

Changer de vie à 40 ans

40 ans est l’âge idéal pour changer de vie et pour retrouver la fougue des décennies précédentes. A 40 ans, vous avez sans doute atteint votre top niveau, par exemple sur le plan professionnel, vous avez peu-être fondé votre famille et êtes devenu propriétaire de votre habitation.

Cependant, vous ressentez davantage le poids de la vie car votre corps n’est plus aussi en forme qu’à 20 ans, et vous commencez à regarder l’avenir avec plus de mélancolie. Et c’est bien là l’erreur à ne pas commettre ! C’est le piège à éviter absolument : vous ne devez pas regarder en arrière ni ressassez vos regrets. Saisissez plutôt votre avenir à pleines mains.

40 ans est encore un bel âge vous permettant de réaliser vos rêves. Vous avez sans doute plus de moyens financiers et votre assurance dans la vie est plus grande, c’est donc une période bénie pour entreprendre des changements de vie.

Changer de vie à 50 ans

Changer de vie à 50 ans peut paraître plus compliqué car les habitudes sont bien ancrées dans le quotidien et à cet âge les personnes ont réussi à construire des projets solides. a cinquantaine peut également être associée à l’entrée dans un âge plus mûr avec toutes les implications liées au vieillissement.

Ces idées reçues sont tenaces et la plupart des personnes de 50 ans peuvent se laisser enfermer dans cette représentation morose de la vie.

C’est pourquoi il est primordial d’insister sur le fait que tout est encore possible et que cette période de la vie n’est finalement qu’une transition pleine de promesses.

J’ai par exemple rencontré de nombreuses personnes qui décident de tout plaquer pour refaire leur vie dans un autre secteur d’activité, de rencontrer d’autres personnes, de tisser d’autres affinités amoureuses et de découvrir le monde avec plus de liberté.

A 50 ans, il est même parfois plus facile d’entreprendre des changements de caps radicaux sans avoir à toucher à ses fondations identitaires et financières. C’ est le bon moment pour changer de vie et réaliser des projets qui n’ont jamais eu l’occasion d’être concrétisés.

Quelles sont les clés du changement ?

Je décèle souvent chez mes élèves des problèmes de méthodologie pour créer ce fameux changement. En effet, même si l’envie de changer radicalement peut paraitre simple, certaines techniques peuvent faciliter la donne. Certes, les situations ne sont pas les mêmes pour tout le monde, mais il existe quand même des clés universelles que vous pourrez utiliser à votre convenance.

Clé du changement n° 1 : faire le bilan de sa vie

Sachez que votre âge n’a aucune importance pour un changement de vie. À tout moment, il est possible de faire des changements tant intérieurs qu’extérieurs pour être plus épanoui, plus heureux et apaisé. Et une fois que la décision est prise, la première étape va consister à effectuer un bilan général.

Vous ne pouvez changer de vie si vous ne savez pourquoi vous devriez le faire.

Ce ne doit pas être un changement sur un coup de tête et il importe de bien réfléchir sur les situations problématiques de votre vie actuelle. Le bilan vous permettra de découvrir ce qui vous empêche d’être réellement heureux et c’est à partir de ce constat que vous pourrez prendre les bonnes décisions.

Les bonnes questions à se poser

Est-ce sur le plan familial, professionnel ou social ? Est-ce qu’il s’agit d’une dépression liée à votre travail ? Est-ce une addiction au tabac ou à l’alcool ? Ou est-ce que c’est votre vie de couple qui ne vous permet pas de connaitre le bonheur tant souhaité ?

Faites une analyse générale sur votre personne et cherchez les raisons. Souvenez-vous que ce que vous vivez est le résultat de ce que vous faites chaque jour, de la nature de votre carrière ou de vos études et même de votre alimentation.

C’est le moment de déterminer si oui ou non votre mode de vie équivaut à vos valeurs personnelles. Pour faire de cette étape une réussite, vous pouvez, par exemple, prendre une feuille et faire un tableau en y notant ces différents éléments.

Dans chaque colonne, listez tout ce qui ne vous convient pas actuellement. Ne vous interdisez rien !

Écrivez tout ce qui vous passe par la tête et vous semble important. En déterminant la ou les causes (s) de cette lassitude générale, vous pourrez ensuite découvrir plus facilement la ou les solution(s).

Clé du changement n° 2 : définir la vie désirée

Une fois le bilan réalisé, il est plus facile de déterminer ce qu’on veut ou non. De quoi avez-vous besoin pour vous épanouir, pour vibrer au quotidien ?

C’est ici que vous allez définir la « nouvelle vie » que vous désirez mener dorénavant. Il vous faut à ce niveau distinguer les choses qui vous font du bien de celles qui nuisent à votre épanouissement. Ce qui est étrange, c’est que certaines personnes, parfois, ne savent pas vraiment ce qui leur ferait du bien.

Si vous en faites partie, vous pouvez demander à vos parents, frères, sœurs, amis et proches qui vous connaissent bien et qui vous ont vu grandir, les choses qui vous faisaient plaisir dans votre enfance. Vous pouvez aussi travailler sur les choses qui ont du sens pour vous : fonder une famille (si vous n’en avez pas encore), changer de travail, explorer le monde…

Voilà autant de choses qui peuvent faire votre bonheur et que vous ignorez peut-être. L’autre chose que vous devez également faire est de rechercher ce qui constitue aujourd’hui un goulot d’étranglement aux valeurs auxquelles vous aspirez.

Vous pourriez ainsi définir le cadre qui permettra de mieux les valoriser afin d’être heureux.

Clé du changement n° 3 : sortir de son cocon

Il existe des personnes qui ont l’habitude de se plonger dans les mêmes choses. Finalement, leur vie est assimilable à une routine. Et la routine n’a jamais fait du bien à qui que ce soit. La nature humaine a besoin de changements pour être épanouie. L’homme doit pratiquer la variété chaque jour, et cela à partir des choses les plus minimes jusqu’aux plus importantes.

Essayez tous les jours de faire des activités que vous n’avez jamais faites :

  •     Assister à un spectacle ou à un film que vous n’aviez jamais suivi ;
  •     Rencontrer de nouvelles personnes et discuter avec elles ;
  •     Préparer ou aller déguster une nouvelle recette ;
  •     Organiser des voyages sur de nouvelles destinations, etc. ;

Bref, vous savez mieux que quiconque les choses que vous n’avez jamais faites et dont la réalisation vous mettra bien dans votre peau.

Clé du changement n° 4 : s’écouter

Cette étape est capitale. C’est vrai qu’on nous conseille souvent d’apprendre à écouter nos semblables, les personnes d’autorité et notre environnement de manière générale.

Mais cette écoute extérieure peut venir parasiter notre capacité à écouter nos désirs. Nous sommes alors influencé par d’autres personnes qui pensent avoir une idée sur les clés de notre propre bonheur.

Dans certains cas, lorsque l’environnement est trop présent, cela peut même créer une crise identitaire.

Prenez par moment le temps de discuter avec vous-même. Bien sûr, on ne vous demande pas de vous mettre dans la rue et de commencer à parler seul 😉

Prenez juste l’habitude de vous accorder des temps de pause pour souffler, pour rester calme avec vous-même, pour écouter vos émotions, vos sensations, vos pensées.

Clé du changement n° 5 : exercer la loi d’attraction

Dans ce monde, tout s’attire comme les aimants : les choses, les êtres et même les opposés qui peuvent former un tout unifié. Il en est de même pour la pensée et les idées qui nous traversent jusqu’à former une association de pensées opératoires.

Commencez par penser très fort qu’il est possible de changer de vie. Mettez-vous de façon régulière dans la peau de la personnalité que vous voulez devenir. Et vous verrez que la citation bouddhiste selon laquelle « Tout ce que nous sommes est le résultat de ce que nous avons pensé. » pourra devenir une réalité.

Clé du changement n° 6 : adopter la positive attitude et passer à l’action

Vous devez savoir que le changement ne se fera jamais immédiatement. Nous ne sommes pas dans un conte de fée où celle-ci apparaitra et, à l’aide d’une baguette magique, changera votre vie comme vous le souhaitez.

Acceptez que cela prenne du temps. La personnalité que vous avez mis des années à construire ne peut pas partir du jour au lendemain. C’est un long processus.

En outre, changer de vie ne veut pas dire tout laisser pour recommencer une autre vie dans un autre pays ou région. Cela ne signifie pas rompre la relation avec ses parents, sa femme, ses amis ou ses proches.

Cela veut juste dire de devenir une personne heureuse et épanouie sur le plan social, professionnel et émotionnel. Le changement de vie consiste à éliminer les choses qui ne vous conviennent pas dans votre vie actuelle, et de les substituer par celles qui vous plaisent véritablement. Et pour que cela se réalise, il faudra passer vraiment à l’action. Laissez les longs discours de côté et enclenchez le processus de changement.

Pour finir, restez toujours positif, peu importe les difficultés que vous rencontrerez 😉 !

Leave A Response

* Denotes Required Field