Exercices pour développer la confiance en soi

Avoir confiance en soi est nécessaire pour commencer un nouveau projet dans la vie, pour affronter les difficultés, pour se sentir bien dans la relation aux autres ou tout simplement pour éprouver un sentiment de bien-être au quotidien.

Dans cet article, je vous propose plusieurs exercices simples à mettre en place pour développer votre confiance en vous et lutter contre les pensées négatives.

Comment développer sa confiance en soi ?

Il n’y a pas de plus grande sécurité que la confiance en soi car elle nous accompagne tout au long de notre vie et offre des bienfaits psychologiques essentiels. Cependant, la confiance en soi s’entretient et a besoin d’être quotidiennement renforcée pour survivre aux aléas de la vie.

Quelles sont les conséquences d’un manque de confiance en soi ?

Le manque de confiance en soi peut avoir de lourdes conséquences sur l’équilibre psychologique d’une personne et entraîner des problèmes au niveau :

  • Individuel : faible estime de soi, perte de motivation, pensées négatives, ruminations, dévalorisation de soi, entrée dans la dépression, etc.
  • Social : repli sur soi même, problèmes de communication avec l’extérieur et difficultés à créer des relations.
  • Professionnel : manque d’ambition, peur de l’échec, difficultés à développer un réseau professionnel, etc.

Il arrive à tout le monde de perdre confiance en soi, par exemple lorsqu’on connait des situations d’échec, des séparations ou des événements traumatiques qui vont blesser notre estime et rendre fragile nos assises narcissiques.

Pour se protéger de telles situations et transformer les pensées négatives en pensées positives, il faut renforcer sa confiance en soi et s’adonner à de petits exercices de gymnastique mentale.

Quels sont exercices pour développer sa confiance en soi ?

Ayez confiance dans votre capacité à changer

Le premier exercice consiste à reprendre confiance dans votre capacité à changer intérieurement. Vous devez prendre conscience de votre plasticité psychologique et de votre capacité à reprendre le contrôle sur vos mécanismes de pensée.

En effet, votre fonctionnement psychique est malléable et peut être transformé par de petits exercices qui vont amorcer un processus de changement.

La plasticité cérébrale

Dans la littérature scientifique, il est également fait mention de ces processus de changement qui interviennent lors d’une phase d’apprentissage. Cela se passe au niveau neurologique ; les scientifiques parlent alors de plasticité cérébrale pour décrire la capacité de notre cerveau à reprogrammer certaines liaisons synaptiques. Ce changement s’opère en fonction de notre environnement et des situations rencontrées par un individu.

Affrontez votre part d’ombre

Une fois que vous aurez conscience de votre capacité à changer, le travail aura déjà commencé et vous pourrez alors affronter cette part d’ombre qui ronge votre confiance en vous.

Certaines personnes matérialisent cette part d’ombre comme une petite voix intérieure qui vous rappelle sans arrêt vos limites, vos peurs, vos angoisses, vos doutes et qui critique toutes les fois où vous souhaitez changer les choses.

L’autoréflexivité

Le second exercice pour reprendre confiance en soi consiste à repérer les moments où cette petite voix négative survient et commence à envahir tout votre fonctionnement de pensée.

En adoptant une attitude autoréflexive, autrement dit en vous regardant penser, vous allez accentuer votre maitrise psychologique et observer comment se forme une représentation négative de la réalité.

Car il ne faut pas se leurrer, toutes ces pensées négatives sont néfastes pour votre confiance en vous et construisent un monde plus sombre qu’il n’y paraît. Aussi simple que cela puisse paraître, en regardant en face ses pensées négatives vous allez mécaniquement diminuer leur impact et libérer de la place pour des représentations plus harmonieuses.

Soyez honnête avec vous-même

Le troisième exercice consiste à construire une nouvelle représentation de vous-même équilibrée, avec vos défauts et vos qualités.

Il n’est pas question ici de vous lancer des fleurs ou d’être trop critique avec vous-même, il suffit simplement d’être honnête et d’appréhender votre personnalité dans sa globalité.

Prenez une feuille et un crayon, puis listez dans deux colonnes distinctes vos atouts et vos faiblesses. En faisant cela, vous allez progressivement accepter qui vous êtes et reprendre confiance en vous.

Connais-toi toi-même

« Connais-toi toi-même » est la citation célèbre du philosophe antique Socrate qui prodiguait à ses disciples des exercices d’introspection afin d’améliorer leur connaissance de soi.

Développez vos passions

Pour développer votre confiance en vous, rien de tel que de connaître ses passions et de prendre du plaisir à les pratiquer. Vous êtes forcement doué dans un domaine, alors trouvez-le et exploitez cette ressource personnelle à votre avantage.

Plus vous pratiquerez vos passions et plus vous développerez des sentiments de réalisation de soi, d’accomplissement personnel et de réussite individuelle.

La confiance en soi utilise ces piliers pour se renforcer et résister à l’épreuve du temps, alors n’hésitez pas à découvrir votre singularité en tant qu’individu.

Leave A Response

* Denotes Required Field