lutter contre la procrastination

Comment Lutter contre la procrastination ?

Vous faites peut-être partie des personnes souffrant de procrastination ? Vous savez, ce mal qui consiste à tout remettre au lendemain jusqu’à être enseveli par les tâches de la vie quotidienne.

La procrastination est une appellation populaire que l’on utilise souvent à tort et à travers, mais quand elle envahit toute la vie d’un individu, elle peut être le signe d’une pathologie psychologique plus grave.

Pour éviter de sombrer dans la procrastination, il existe des exercices simples à mettre en place.

Dans cet article, je vous propose des astuces pour lutter contre ce phénomène qui paralyse votre volonté, et la réalisation de vos objectifs.

Qu’est-ce que la procrastination ?

Comme je l’ai précisé en introduction, la procrastination est un mal de société qui touche de plus en plus d’individus et qui peut conduire à un véritable blocage de votre développement personnel.

Un procrastinateur va repousser au maximum une tâche à réaliser, ou un problème à résoudre. Devant la difficulté d’une tâche à accomplir, l’individu va être bloqué, comme figé et paralysé avec une incapacité de sortir de cet état.

D’un point de vue plus médical, la procrastination peut même être considérée comme une inhibition psychologique qui bloque la mise en action, augmentant l’anxiété et un sentiment de culpabilité.

Certaines études sur le sujet montrent que la procrastination peut se focaliser sur certaines tâches précises et disparaitre dans d’autres circonstances.

Ainsi, on peut rappeler que la procrastination n’est pas forcément une question de feignantise comme on peut l’entendre parfois, mais réellement un problème psychologique qui inhibe les capacités psychologiques et motrices d’un individu.

4 Techniques pour lutter contre la procrastination

Voici comment lutter efficacement contre la procrastination et éviter qu’elle n’envahisse votre vie avec ses répercussions négatives.

Supprimer toutes les distractions extérieures

Tout d’abord, la procrastination se nourrit de distractions extérieures qui sont en réalité des excuses à faire autre chose ou à ne plus penser aux tâches qui vont rebutent tant.

Internet participe grandement à la procrastination car il offre d’innombrables sources d’informations avec des liens à l’infini qui peuvent vous éloigner de votre projet. Nous avons tous fait l’expérience de chercher quelque chose de précis dans un moteur de recherche et de se retrouver dans les tréfonds du web à regarder des vidéos distrayantes.

Pour limiter la procrastination, coupez Internet, n’activez pas le wifi et passez votre smartphone en mode avion afin d’éviter les tentations.

Vous trouverez plus d’informations en lisant mon article sur la concentration, que je vous recommande.

Faire le vide autour de soi

La procrastination est un état qui peut générer de fortes tensions à la fois au niveau psychologique et comportemental. En effet, se rendre compte que l’on avance dans rien, que ce soit au niveau professionnel et personnel, peut être assez mal vécu, en fonction des personnes.

Pour diminuer l’anxiété et le stress du quotidien, il est primordial de faire le vide autour de soi et d’être dans un environnement calme.

Si vous en avez la possibilité, aménagez votre espace de travail ou votre pièce à vivre de façon à éliminer tous éléments encombrants : faites de la place en rangeant vos papiers, enlevez les objets inutiles, privilégiez du mobilier épuré aux couleurs claires et supprimez les appareils numériques.

Pratiquez des exercices de relaxation

Il existe de nombreux exercices de relaxation permettant de se recentrer dans le moment présent et de laisser défiler nos pensées. Procrastiner, c’est ne plus penser et s’évader pour ne pas avoir à réaliser une action.

En vous relaxant et en vous concentrant sur votre présent, vous n’êtes plus dans la pensée et vous êtes plus à même de faire les choses calmement.

Si possible, prenez quelques moments de pause en allant vous promener dehors, en lisant un magazine ou en regardant par la fenêtre quelques instants. Ces petits moments de pause vous permettront de mieux vous concentrer pour la suite, et aussi de gérer votre stress.

Attention, vous devez apprendre à dissocier ces moments voulus, qui vous font du bien, de ceux qui découlent de votre procrastination.

Luttez mentalement contre la procrastination

Enfin, si la manière douce ne vous convient pas, il est aussi possible d’affronter la procrastination en regardant les choses en face.

Pour cela, posez-vous les bonnes questions sans détour : quel est le sens de votre procrastination ? Pourquoi réagissez-vous ainsi en ce moment ? Quelles sont les tâches que vous tentez de fuir ? Quelles sont les petites actions permettant de solutionner ce blocage ?

En regardant les choses en face, vous pourrez lutter contre la facilité de procrastiner. Ceci n’est pas facile, mais vos efforts paieront et vous reprendrez progressivement possession de votre volonté.

Au passage, je vous recommande fortement cette vidéo d’un talk TED, qui illustre parfaitement bien la procrastination :

https://www.ted.com/talks/tim_urban_inside_the_mind_of_a_master_procrastinator?language=fr

 

 

Leave A Response

* Denotes Required Field